• Accueil
  • > 3éme édition du SPEAK UP de senjicia Dakar

3éme édition du SPEAK UP de senjicia Dakar

29 04 2012

Ce Samedi 28 avril 2012, le club de réflexion Sénégal junior intelligence de Dakar (senjicia) a organisé la 3éme édition du SPEAK UP. En collaboration avec l’AMEJ/I (amical des jeunes étudiants en journalisme de l’ISEG). le  thème de cette 3éme édition est la suivante :

 La révolution du leadership africain est-elle un préalable, avant l’entame d’un réel processus de développement ?                  Zoom sur le Sénégal.

C’est  dans une dynamique d’échange de paroles et de partage d’idées que les participants ont passé au peigne fin, l’étape sine qua  non voire, impérative avant de parler d’un réel chemin vers le développement.

Pour la plupart d’entre eux, « la conscience africaine est dilapidé par des dirigeants tricheurs, qui ne font que manipuler de gros mots pour légitimer leurs idées. »

De surcroit, « le gap entre l’Afrique et le reste du monde est creusé par des leaders une fois au pouvoir deviennent insouciants. » affirme Youssoupha, un participant Sierra léonais et étudiant à Dakar.

En ce qui concerne le Sénégal, le Président sortant a fait preuve d’entêtement, et nous a exposé à «  des signes de pathologie  du pouvoir.» Avant de subir une sanction manu-populi : « Notre pays a donné un signal fort, le temps est venu de faire abstraction de ce que d’aucun considère comme une « potion magique » en parlant du système de gouvernance, et exploité à sa juste valeur nos acquis, pour le véritable modèle africain. »

C’est à travers les propositions de solutions qu’a pris fin cette 3éme édition. La volonté de corriger ces travestissements, auto humiliations et mépris culturel est exprimée par bon nombres de participants par le truchement de vastes campagnes de sensibilisations.

                                                                                                           Par Pape Mbor NDIAYE


Actions

Informations



2 réponses à “3éme édition du SPEAK UP de senjicia Dakar”

  1. 5 05 2012
    medoune diagne (13:54:30) :

    Parler des actes de mauvaise gouvernance de nos leaders ne fera que nous entrainer dans des polémiques sans fin. Mais une chose est sure, un développement durable ne peut etre connu sans cette révolution du leadership. Celle ci se fera par un meilleur profil de nos leaders, cela veut dire qu »il n »auront pas grand chose á se reprocher, « ils auront les mains propres ». Le Sénégal pourra se targuer d »avoir fait des avancées significatives dans ce domaine, de meme, nos aquis démocratiques devront etre protégés et renforcés.

  2. 7 05 2012
    Mouhamed DIOP (16:32:02) :

    Notre continent a vraiment besoin d’une revolution du leadership pour atteindre un certain niveau de developpement a l’egard des autres continents. De nouveaux dirigeants doivent etre elus pour montrer l’evolution du continent. Mais des dirigeants qui ne se fient pas de leurs interets perso, qui vont savoir se depasser, pour une fois travailler patriotiquement pour leur pays.

Laisser un commentaire




madioucisse |
Les anniversaires des stars |
FRANCESCA esprit Channeling |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anglais pour non-spécialist...
| bobs3
| Hôtel le Renaissance